AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que me voulez-vous ? [ Elijah Mikaelson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan G. Fereol
Ma nuit est faite de crocs et de griffes..
avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 20
Localisation : Au centre de tes rêves ou de tes cauchemars...

MessageSujet: Que me voulez-vous ? [ Elijah Mikaelson]   Lun 13 Jan - 22:42

Il faisait nuit, le ciel était plutôt clair, piqueté d'étoiles brillantes et la lune était pleine, haute et ronde. Je la regardais à travers les barreaux de ma cage. Sans savoir quand est-ce que je pourrais enfin sortir à l'air libre et respirer sans cette douleur lancinante qui me comprime la poitrine. Je veux sentir à nouveau le souffle d'une brise sur mon visage... Entendre le rire de mes compagnons d'armes, me bagarrer gentiment avec eux, jouer aux cartes, perdre, gagner, qu'importe puisque je serais libre. Mais je suis là. Prisonnière et menottée. Les poignets en sang à force d'avoir trop tiré sur mes chaînes, le corps meurtris de m'être trop débattue. L'esprit en ébullition d'être enfermée depuis de si long mois. Le ventre vide de n'avoir rien mangé depuis des jours. Et le cœur lourd de se sentir si vulnérable et impuissante. Autour de moi, dans ma cellule, tout est gris, terne, sans vie. Qu'est ce que je ne donnerai pas pour voir ne serait-ce qu'un arbre... Dans la poussière je trace du bout des doigts, poème éphémère :
« Dans le lointain futur, quand nos guerres auront anéantit la terre, nous oublierons la signification du mot ''Beauté'', nous ne connaîtrons plus le délicat plaisir de se pencher pour humer le doux parfum d'une fleure. C'est pourtant un acte si simple... Nous ne saurons ce que sont les couleurs qui autrefois égayer nos vies. Adieu jaune lumineux, adieu vert tendre, adieu doux rose, adieu bleu étincelant, adieu vif orange, adieu le violet profond d'une nuit d'été, adieu toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Notre monde est terne, gris, noir, blanc, sans vie. Pourtant parfois une corolle rouge éclot sur la chaussée, telle une rose vermeille, magnifique, fragile, éphémère. Tragique. Au loin on entend les sirènes qui retentisse tandis qu'une vie s'envole.
Nous avons tué la Nature, notre mère en quelque sorte. Désormais il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer. »
Je me relis un instant puis la porte s'ouvrit et l'air qui entra balaya mes mots. Éphémère. Qui ne dure qu'un temps. Un instant. Une seconde. Un souffle. Nous aussi nous sommes éphémères. Et tandis que je lève les yeux vers mon bourreau je me promets que lui aussi subira tout ce que j’ai dû endurer à cause de lui. Lui aussi croupira au fond d'un cachot pendant des mois. Oh oui. Je me promis de lui faire regretter. Amusé par mon regard noir il s'approcha de moi et posa la petite boite en bois qu'il avait jusque là sous le bras sur le sol. Il me sourit et ouvrit la boite avant de sortir précipitamment en refermant soigneusement la porte derrière lui. Lasse je regardas les scorpions en sortir. Pas mortel non. Mais affreusement douloureux. Et je pouvais voir ses yeux au iris noir qui m'observait à travers la petite fenêtre dans la porte. Oh qu'est-ce qu'il aimait me regarder me tordre de douleur sur le sol... On lui avait interdit de me toucher après que j'ai mis KO plusieurs gardes du coup il s'était rabattu sur ça. Un sadique. Il avait fallu que ce soit un sadique qui prenne son pied dans la torture. Youpi ! Le premier scorpion arriva sur moi et grimpa sur mon pied, le second escalada ma hanche, le troisième rampa sur ma jambe et le dernier se faufila jusqu'à mon cou. Je me mordis la lèvre à la première piqûre pour me distraire, à la seconde la joue pour me faire taire, à la troisième je laissais échapper un gémissement étouffé. La quatrième me piqua au niveau du cou, dans un muscle. Une larme coula sur ma joue. Ils continuèrent ainsi jusqu'à ce que la douleur et le venin me plonge dans un état proche de l'inconscience. A ce moment je sentis s'éveiller en moi quelque chose que je connais très bien. Que je connais trop bien. Rugissante et écumante et se rua sur mes barrières mentales devenues si fragiles...et les brisa. Je retroussais les lèvres, animale, mes dents s’allongeant, devenant crocs et mes yeux brillèrent d'un éclat jaune, sauvage tandis que du plus profond de ma gorge montait un grognement, un grondement qui se mua bientôt en un hurlement totalement inhumain. Alors seulement il entra et m’enraya grâce à un taser et à sa fulgurante décharge électrique, au pays des songes...
Je me réveillais en sursaut. Ce brusque retour dans le passé me laissa haletante, en sueur et le cœur battant à tout rompre. Avais-je hurlé ? Sûrement. Mais je ne m'en souvenais pas. Il ne restait plus qu'à espérer qu'à cette heure là (un rapide coup d’œil sur mon réveil m'appris qu'il était dix heures du matin) je pouvais espérer qu'ils soient au travail et n'aient rien entendu du tout. Sinon j'allais être catalogué comme « folle » ou alors ils risquent d'appeler les fliques... Ignorant donc si telle ou telle option était la bonne je partais prendre une douche bien chaude pour me réchauffer, j'étais gelée. Mais aussi pour me calmer. Après m'être lavé le corps et les cheveux, plus détendue je me séchais et choisis dans mon dressing un jean noire moulant, des doc marten pourpre et noire, un haut de la même couleur et un maquillage léger. Je laissais mes cheveux humides étalaient sur mon dos, ils sécheraient au soleil ! A peine étais-je prête qu'on sonna à ma porte. Je descendis et ouvrit. Devant moi un jeune homme, me regarda de ses prunelles noisettes et je lui souris en lui disant bonjour. Mais...que me voulait-il ? Surtout qu'après avoir inspiré je pus déceler une légère odeur de sang sur lui et j'en concluais donc qu'il était non seulement un inconnu, mais aussi un vampire...

[Désolé pas le temps de faire une joli présentation. >< Arrangerais ça plus tard.]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Merci Pretty Bird !!! =3 Sublime cadeau I love you 
Précédents Kits.:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Que me voulez-vous ? [ Elijah Mikaelson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elijah Mikaelson
» voulez vous coucher avec moi, ce soir ? + poppy jeffrey
» Elijah Mikaelson - Vampire originel (Pris)
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]
» Rebekah Mikaelson - Vampire originel (pris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . ::  Quartier residentiel :: Manoir Fereol-
Sauter vers: